Le laboratoire ARNA

Le laboratoire ARNA (Acides nucléiques : Régulations naturelles et artificielles) regroupe sur le campus de Carreire et au sein de l’IECB (Institut européen de chimie et de biologie) environ 120 personnes, dont la moitié sont des permanents de l’Inserm, du CNRS et de l’Université de Bordeaux (INSERM U1212 / UMR CNRS 5320, UB). L’ARNA accueille cinq équipes interdisciplinaires (chimie, biologie, biophysique) qui mettent en œuvre des recherches axées sur l’étude des acides nucléiques. Les équipes associées partagent des thèmes, modèles et méthodologies communs autour de la compréhension des mécanismes moléculaires qui sous-tendent la régulation de l’expression des gènes, la conception de régulateurs artificiels des fonctions biologiques et le développement de nouvelles structures moléculaires et/ou supramoléculaires basées sur les acides nucléiques (nucléosides, nucléotides et oligonucléotides). De nombreux aspects des acides nucléiques sont étudiés dans le contexte du laboratoire ARNA, y compris des questions fondamentales concernant leurs structures, leurs interactions, leur transcription, leur traduction, leur maturation. De plus, le laboratoire ARNA s’intéresse depuis longtemps aux applications biomédicales impliquant des acides nucléiques, comme en témoignent les publications et les brevets portant sur

  • les mécanismes moléculaires basés sur les acides nucléiques qui sous-tendent différentes maladies et pathologies,
  • les oligonucléotides thérapeutiques,
  • les matériaux intelligents,
  • les liants spécifiques
  • les systèmes d’administration.